Sélectionner une page

Vous ne le réalisez peut-être pas, mais l’une de vos principales richesses est votre capacité à gagner des revenus. Que vous soyez entrepreneur, travailleur autonome ou salarié, l’énergie et le temps que vous consacrez à votre travail constituent une ressource considérable.

Pensez-y, la rétribution que vous encaisserez d’ici votre retraite représente certainement une somme considérable.

À la suite d’un accident ou advenant un souci de santé, vous pourriez ne plus être en mesure de réaliser vos activités et de gagner des revenus. Comment feriez-vous alors pour assumer vos différentes obligations financières ?

La possibilité de voir vos revenus réduits advenant un aléa de la vie est l’un des principaux risques qui pourraient compromettre votre sécurité financière.

Votre fonds d’urgence

Il est généralement recommandé  de conserver des liquidités qui vous permettront d’acquitter vos dépenses pour une période allant de 3 à 4 mois.

Par exemple, si vos dépenses et vos différentes obligations financières totalisent 3 000 $ par mois,  vous devriez avoir accès rapidement à une somme de 9 000 $ à 12 000 $ advenant un pépin ou une réduction de vos revenus.

Idéalement, vous ne devriez pas vous endetter pour obtenir cette somme ni mettre en péril votre plan financier.

Il est donc prudent de conserver une certaine somme dans votre compte en banque. Cependant, peu de gens maintiennent leurs fonds d’urgence à un niveau suffisant.

L’assurance-emploi

Le régime d’assurance-emploi est un programme du gouvernement fédéral. Il offre des prestations de maladie dans le cas où vous ne pouvez pas travailler en raison d’une maladie ou d’une blessure. Si vous êtes éligible à cette prestation, vous recevrez l’équivalent de 55 % de votre rémunération jusqu’à un maximum de 573 $ par semaine.

Vous pourriez recevoir cette prestation pendant une période de 15 semaines. Vous ne serez pas payé pour votre première semaine d’invalidité et vous commencerez à encaisser vos prestations environ 1 mois après avoir présenté votre demande.

L’assurance-emploi est une prestation de base. Si vous y êtes éligible, elle vous offrira seulement une prestation à court terme. Si votre épisode d’invalidité se prolonge ou si les montants reçus sont insuffisants, cela pourrait compromettre votre sécurité financière.

L’assurance invalidité

L’assurance invalidité ou l’assurance salaire prévoit le versement d’une prestation advenant que vous subissiez malheureusement un épisode d’invalidité vous empêchant de gagner des revenus.

Si vous êtes salarié, il est possible que votre employeur vous donne accès à une couverture collective.

Sachez que vous pouvez aussi avoir accès à une assurance invalidité en souscrivant votre propre couverture auprès d’un assureur.

En matière d’assurance invalidité, ce ne sont pas toutes les couvertures qui sont identiques. En effet, les protections d’assurances d’invalidités peuvent présenter différentes caractéristiques.

Leurs prestations peuvent être imposables ou non. La prestation sera généralement non imposable s’il s’agit d’une couverture individuelle, mais elle pourrait toutefois l’être s’il s’agit d’une couverture collective.

Le délai de carence, soit le laps de temps qui doit s’écouler entre le début de votre épisode d’invalidité et le versement des prestations peut varier entre 0 jour et 2 ans.

La période de prestation, soit la période de temps maximal au cours de laquelle vous recevrez des prestations peut être de 15 semaines, de 2 ans, de 5 ans ou s’échelonner jusqu’à l’âge de 65 ans. Si la période de prestation est courte, cela pourrait compromettre votre sécurité financière à long terme advenant un épisode d’invalidité prolongé.

Le contrat peut prévoir que la prestation sera indexée annuellement. Cela signifie qu’elle sera majorée chaque année en fonction de l’inflation. Dans le cas où la prestation n’est pas indexée, advenant un épisode d’invalidité prolongé, votre pouvoir d’achat sera réduit d’année en année, compromettant votre sécurité financière.

Selon le type de contrat, la prime d’assurance peut augmenter dans le temps ou demeurer fixe jusqu’à l’échéance du contrat.

Aussi, les définitions peuvent varier d’un contrat à l’autre. La définition d’invalidité peut ne pas être la même selon le contrat et différentes exclusions peuvent également être prévues.

Votre sécurité financière est-elle bien protégée en matière d’invalidité ?

Peu importe votre situation, le niveau de vos revenus ou vos couvertures d’assurances invalidité actuelles, vous devriez vous assurer que les prestations et les caractéristiques des produits d’assurance invalidité que vous détenez correspondent à vos besoins et réduisent le risque qu’un épisode d’invalidité compromette votre situation financière.